fbpx

ENTREPRISE ÉQUESTRE : POURQUOI ALLIER STRATÉGIE ET INTUITION ?

Accueil » Stratégie » ENTREPRISE ÉQUESTRE : POURQUOI ALLIER STRATÉGIE ET INTUITION ?

Lorsqu’on parle gestion d’entreprise, on entend chiffres, décisions rationnelles, planification, action, pilotage, stratégie… En somme, tout le contraire de l’intuition. Et pour cause : stratégie et intuition semblent être deux postures très éloignées l’une de l’autre, si différentes qu’on les perçoit comme incompatibles. Au point qu’envisager la possibilité d’allier stratégie et intuition semble être un non-sens total. Pourtant, il n’en est rien. Je pense même que l’intuition, dès lors qu’elle est bien comprise et combinée efficacement avec l’aspect stratégique, peut servir votre entreprise d’une manière extrêmement riche — et que vous auriez tort de vous en priver 🙂

L’intuition, comment ça fonctionne ?

Avant toute chose, entendons-nous bien : l’intuition, cela n’a rien de magique, ni de mystique. Cela n’a rien à voir non plus avec le hasard ou la chance. 

L’intuition, c’est un message que nous envoie notre cerveau, un signal situé à la limite de ce qui est conscient et de ce qui ne l’est pas, un peu comme le ferait un sens supplémentaire. C’est ce que l’on perçoit lorsque notre cerveau analyse un environnement ou une situation, en se basant sur une bibliothèque incroyablement riche d’expériences, de ressentis et de détails mémorisés durant notre vie sans que nous n’en ayons conscience.

L’intuition se nourrit d’éléments et d’indices subtils qui échappent le plus souvent à notre conscience. Une situation, un geste, un enchaînement d’actions, une sensation familière… Tout cela nous permet d’accéder à une lecture supplémentaire, différente, de ce qui est en train de se passer.

Tout comme pour les réflexes, on ne peut pas contrôler l’arrivée de l’intuition. Ce phénomène peut, selon les personnes et les situations prendre la forme d’une pensée (la fameuse « petite voix »), ou encore d’une sensation corporelle, un peu comme les effets physiques d’une forte émotion (mal au ventre, gorge serrée, euphorie, impatience, soulagement…). En effet, notre corps peut être un puissant vecteur d’accès à notre intuition, et nous donner une lecture très claire de la manière dont nous vivons réellement les choses, au-delà de notre mental, de nos fonctionnements acquis et de nos croyances.

Car il y a un sujet sur lequel votre intuition ne nous trompera jamais : c’est de nous donner une indication claire sur ce qui est juste pour soi, ce qui génère du bien-être, ce qui est fluide et respecte qui nous sommes. Vous en conviendrez, c’est un garde-fou très précieux pour un entrepreneur.

Stratégie VS intuition, deux modes de gestion inconciliables ?

Pour autant, suivre aveuglément son intuition n’est pas un gage absolu de réussite. Écouter son intuition permet de savoir ce qui se passe en nous à la lumière toutes les expériences déjà vécues, mais pas de connaître l’avenir, d’avoir une compréhension parfaite des choses ni de suggérer la décision idéale. 

L’intuition se trompe, parfois… et parfois, elle se vérifie. Cette incertitude pousse un grand nombre de personnes à classer ce « sixième sens » parmi les compétences au mieux marginales au pire inutiles, et à se reposer uniquement sur des outils pragmatiques, concrets, rationnels et mesurables. (Et encore plus lorsqu’il s’agit de gérer une entreprise, avec tous les enjeux que cela implique !)

Alors on se réfugie dans le 100% rationnel. 

On élabore des plans d’action, on va chercher le conseil d’experts, on cherche l’outil idéal ou la technique ad hoc, on part en quête d’études, de précédents et de preuves… et on se sent rassuré par ce sentiment de contrôle puisque ces outils rationnels nous sont bien plus familiers (et nous semblent aussi, il faut bien l’avouer, bien plus acceptables socialement parlant).

Ce qu’on oublie alors, c’est que tous les outils rationnels du monde n’ont pas non plus le pouvoir de connaître l’avenir, d’être infaillibles ou de ne jamais nous induire en erreur !

Et c’est bien normal, parce que chaque personne, chaque situation, chaque entreprise est unique. 

Allier stratégie et intuition, un véritable atout pour votre entreprise

Et si on essayait de voir les choses autrement ? 

Si on s’autorisait à voir l’intuition comme un formidable outil proposé par notre cerveau, un outil supplémentaire qui permettrait d’enrichir notre analyse sans pour autant grignoter notre libre-arbitre ?

Certes, comme tous les nouveaux outils, il faudra pratiquer et développer ce savoir-faire. Mais également éviter de tomber dans l’excès inverse… car l’intuition ne peut se suffire à elle-même pour la gestion d’une entreprise !

Car tout l’enjeu est ici : allier stratégie et intuition dans la gestion de son entreprise, c’est une question d’équilibre : 

      • Trop de stratégie peut nous éloigner de nos besoins réels, et nous pousser à vivre dans la négation de ses besoins jusqu’à se brûler les ailes ou expérimenter une troublante perte de sens.

      • Trop d’intuition, et l’entreprise se verra privée de cadre rationnel et pragmatique.

      • Par contre, pas assez d’intuition peut nous pousser à prendre des décisions rationnelles complètement en désaccord avec ses besoins et sa nature… jusqu’à ce que quelque chose cède (et je vous le donne en mille, la plupart du temps, ce sera votre santé !)

    Gérer son entreprise en combinant stratégie et intuition, c’est avancer de manière efficace et raisonnée ET dans le respect de sa personne, en ayant son propre bien-être comme moyen et comme objectif. 

    Or, travailler pour atteindre à la fois l’efficacité et la sérénité, c’est se garantir de durer dans le temps. C’est se donner la permission d’avoir un quotidien entrepreneurial et personnel aussi riche qu’équilibré. Un quotidien confortable et plaisant, aligné avec qui l’on est, en accord avec soi-même et avec ses réels besoins, un quotidien dans lequel notre personne est pleinement respectée, tout comme la réalité de notre entreprise. 

    Un quotidien dans lequel on va pouvoir s’épanouir, être plus performant, mais aussi RESTER.

    Enfin, combiner stratégie et intuition, c’est aussi une manière d’aligner son entreprise avec les valeurs qui font son identité… tout en veillant à maintenir cet alignement dans le temps, au fil du développement de la structure et de sa clientèle.

    Lorsqu’on s’interroge sur la pertinence de prendre en compte son intuition dans sa gestion entrepreneuriale, on est face à un réel enjeu de durabilité et de performance. Parce que l’intuition est la garante de ce qui est juste pour soi. Parce qu’elle nous donne accès à une lecture plus riche des événements, nous donnant de précieux indices pour nos prises de décisions. Et parce que l’intuition permet d’améliorer la durabilité de son entreprise ET de son dirigeant. Le mental et le rationnel gagnent à être complétés par cette approche subtile et impalpable, ces messages intuitifs qui font pleinement partie de nous. Utilisés ensemble, la stratégie et l’intuition offrent à l’entrepreneur une posture plus riche, plus souple, plus respectueuse, mais aussi plus authentique et plus spontanée. 

    Alors, êtes-vous prêtes à combiner stratégie et intuition pour votre entreprise ?

    🎁 VOTRE TEST DES CROYANCES OFFERT !

    L’entrepreneuriat est une extraordinaire aventure de croissance personnelle.

    En suivant ce chemin, nous sommes nécessairement amenées à prendre conscience de nos fonctionnement, de nos atouts mais aussi des schémas internes qui nous freinent et nous font réagir parfois malgré nous…
    Parmi-eux se trouvent certaines de nos croyances identitaires inconscientes.

    Et parce que notre entreprise est le reflet de sa dirigeante, prendre conscience de la principale croyance qui nous limite, c’est faire un déjà un grand pas sur son chemin entrepreneurial.

    Alors n’attendez plus, faites le test pour découvrir votre croyance et la dépasser !

    Articles similaires
    Commentaires